Comme vous avez vu, faire un pesto à la maison est facile. Si vous décidez tout de même de l’acheter à l’épicerie, vous devrez considérer certaines choses :

  1.  Vérifiez les ingrédients, souvent l’huile d’olive va être remplacée par de l’huile de canola ou de tournesol et les noix de pin par des amandes ou des noix de cajou, évidemment pour des raisons économiques. Ces changements entraînent une perte de goût.
  2. Au lieu de vous en tenir au basilic et aux tomates séchées seulement, vous pouvez utiliser plusieurs différents ingrédients : coriandre, persil, menthe, poivron, roquette…
  3. Plusieurs pestos achetés ont une teneur très élevée en sel. Un pesto avec moins de 240 g de sodium par 30 ml serait un meilleur choix.
  4. Votre pesto maison n’aura pas d’agents de conservation, mais vous pouvez le faire congeler. Mettez-le dans un bac à glaçons et quand il aura pris, transférez les cubes dans un grand sac hermétique. Vous pourrez en dégeler au fur et à mesure que vous en aurez besoin pour vos pâtes, vos marinades, vos pizzas et vos sandwiches. Il se conservera jusqu’à un an.