Le fenouil est un autre superaliment! Il est très peu calorique et riche en fibres. C’est une très bonne option si vous surveillez votre ligne… Il fournit aussi une très grande quantité de vitamines C, E, B9 et de carotène. On en dit qu’il renforce le système immunitaire. Comme il pousse de juillet à octobre, profitez-en pour vous faire des forces pour l’automne. Si vous êtes comme moi, une grippe n’attend pas l’autre. Alors, manger du fenouil!;)  En plus de toutes ces vitamines, ce merveilleux légume contient plein de minéraux. Potassium, magnésium, calcium et fer sont les grandes vedettes. Vous pouvez le conserver au réfrigérateur une semaine ou au congélateur, une fois blanchit, pendant plusieurs mois.

Vous adorez son goût rappelant la réglisse?  Mangez-le en crudité, accompagné d’une mayonnaise à l’ail. Vous pouvez le mettre en salade et l’accompagner de melon, jambon, pommes, ou pommes de terre. Comme vous avez vu dans ma recette d’hier, on peut aussi le manger en sandwich. Finalement, sur des pâtes avec un peu d’huile d’olive et de citron. Si c’est le goût anisé qui vous repousse, dites-vous que ce légume sent plus qu’il ne goûte, et que si vous le faites cuire, vous en atténuerez le goût. Vous pouvez le faire à la vapeur pour accompagner les poissons, le veau et l’agneau. Faites-le braiser, sauter, en gratin, grillé ou en soupe. Il accompagnera bien les carottes, l’ail, le cèleri, la tomate. Vous n’êtes pas impressionné? Ajoutez-le à une salade de fruits d’ananas et d’orange!

Comme je vous ai convaincus,et que vous allez acheter du fenouil cet été, il faut aussi savoir comment le choisir et le préparer, et c’est très simple:

  1. Choisissez un fenouil ferme, odorant, sans taches, avec de belles tiges vertes
  2. Coupez les tiges et éliminez les parties dures à l’extérieur avec un éplucheur (ou un économe comme on dit en France).
  3. Coupez le fenouil en deux à l’horizontale, puis en quartiers.
  4. Apprêtez-le à votre goût.
Vous voyez, vous n’avez pas d’excuses…