• Service
  • Décor
  • Nourriture
  • Qualité/Prix

Hier soir, je suis allée au restaurant Kazu de la rue Sainte-Catherine. J’en avais entendu beaucoup de bien. Et en effet, il n’a pas besoin d’une autre critique élogieuse, mais il le mérite! En sachant que le chef, un Japonais d’origine qui, avant d’ouvrir ce petit restaurant, avait travaillé dans les cuisines de chez Toqué!, j’avais de grandes attentes, et je n’ai pas été déçue.

Avant tout, sachez que vous attendrez! Ils ne prennent pas de réservations, et le midi ou le soir, les gens font la file dehors. Nous avons attendu près d’une heure avant de s’asseoir. Pendant qu’on attend, on peut voir le menu affiché un peu partout sur les murs. Pas un grand tableau chic, mais plutôt des dizaines de feuilles de papier où les plats sont écrits à la main. En gros, la décoration, ce n’est pas leur priorité.

Malgré l’attente et la déco sans recherche, l’ambiance est très agréable. Les serveurs sont extrêmement sympathiques, mélangeant le japonais, l’anglais et le français.

Nous avons commandé deux entrées et deux plats principaux. Nous avons aussi goûté à leur vin de prune. Le service est très rapide et on vous sert les 4 assiettes en même temps. Le bon côté? On peut goûter tout et partager. Le mauvais? On mange plus vite! Du moins, on n’attend pas entre les deux services. Nous avons donc mangé des raviolis japonais et une crêpe de crevette. En plat principal, nous avons choisi un burger au poulet teriyaki et un bol de tartare de saumon et de thon. Tout était simplement délicieux. Il nous a été très difficile de déterminer quel plat nous préférions. Pas que nous n’ayons encore faim, mais je tenais à goûter à leur crème glacée maison. Nous avons choisi celle au thé vert. Aucune déception, de l’entrée au dessert!

Comme la nourriture était incroyable, j’ai été surprise en voyant la facture. Pour 3 services, vous payerez moins de 30$ par personne.

C’est certainement un restaurant où je retournerais souvent, s’il n’y avait pas tant d’attente, mais j’y retournai au moins une fois pour goûter à autre chose!

Pour d’autres avis, visitez :
Kazu on Urbanspoon