Depuis quelques jours, j’ai pas beaucoup écrit. Je sais. Je suis désolée. En ce moment, je suis à New York, en voyage d’amoureux, et nous sommes à la recherche de belles découvertes culinaires. Pas les grands restaurants qui coûtent les yeux de la tête. Les petits restaurants qui sont des incontournables et d’autres restaurants qui pour un prix moyen en offrent beaucoup.
Aujourd’hui, il faisait très chaud et très humide. On s’est cherché un endroit à prix modique pour le lunch. J’avais entendu parler de cet endroit à la télé et sur d’autres blogues.


On est allé manger chez Shake Shack au Madison Square Park. On y sert hamburgers, hotdogs, frites, laits frappés, crèmes glacées et autres plats typiques de la restauration rapide.


Nous avons séparé un burger, une frite et un lait frappé. Je n’avais jamais combiné lait frappé et repas principal comme le font les américains. J’ai plus l’habitude de les consommer comme dessert. Je vous mentirais si je vous disais que ce n’était pas intense, mais comme on a partagé, ce n’était pas trop pire. Le burger avait l’air de rien, mais quand j’ai goûté, j’ai compris pourquoi il avait aussi bonne réputation. La viande était cuite médium, c’est un de leur trademark. Le burger était tellement bon que pendant quelques secondes j’ai regretté notre décision de partager. Les frites étaient bien, mais n’avaient rien de spéciales. Et le fameux shake. On a pris à la vanille, bien que mon chum préfère le chocolat. Je crois que je n’ai jamais bu un meilleur lait frappé. Il n’était pas trop épais, pas trop liquide. Le goût était prononcé sans être exagéré.

Quand on voyage aux États-Unis, en particulier dans une ville comme New York, et qu’on ne veut pas dépenser une fortune en restaurants, il est difficile de ne pas aller vers le fast food. Et puis, tant qu’à manger un hamburger et une frite, aussi bien faire le détour jusqu’à Madison Square Park pour l’expérience Shake Shack.