Le festival Omnivore est arrêté à Montréal pour la toute première fois dans le cadre de son World Tour. 

Pendant 4 jours, de grands chefs internationaux sont passés sous la satosphère de la société des arts technologiques (SAT) de Montréal. Ces grands chefs ont présenté des démos culinaires où ils ont parlé de leur parcours, de leur choix, où ils ont cuisiné , partagé des techniques, fait découvrir des aliments peu connus et où un public passionné a écouté attentivement et a espéré pouvoir goûter chacune des recettes.

En plus des démos culinaires, il y avait au programme de la SAT, les maudits soupers durant lesquels, dans un restaurant donné, des chefs se sont jumelés pour inventer de nouveaux menus extraordinaires pour le temps d’une soirée. Aussi, un omnivorious party. Certains des chefs, étaient  sur place, pour cuisiner des bouchés pendant que vous dansez sur la musique des DJs Panton et Jealous Lovers. Finalement, un petit salon de kiosques où certaines compagnies pouvaient faire la promotion de leurs produits.

J’ai choisi d’assister à une journée de démonstration culinaire. Dans la satosphère, trois caméras (et 157 haut-parleurs) projettent sur les murs de ce dôme vidéo géant de 360 degrés les cuisiniers au travail, et c’est franchement impressionnant. En plus de voir des choses qu’on ne peut pas voir de notre siège, les projections créent un effet techno multisensoriel. Durant ma journée, j’ai pu assister aux démonstrations des frères Folmer (Couvert Couvert, Heverlee), de Seth Gabrielse (Labo culinaire de la SAT, Montréal), de Cyryl Kérébel (La Qv, Montréal), de Simon Mathys (Bar & Boeuf), de Jérôme Bigot (Les Grès, Lindry) et de Michelle Marek (Labo culinaire de la SAT, Mtl). Sans entrer dans le détail de chaque présentation, je vous dirai simplement que généralement, c’était très intéressant, que j’irai assurément au restaurant le Foodlab de la SAT et que j’ai aussi très hâte de participer à un des prochains évènements de la Qv. Vous entendrez donc encore parler de ces deux établissements prochainement sur De bouche à table.

Si vous avez manqué l’évènement cette année, le festival a déjà annoncé que Montréal ferait partie de la liste des villes visitées l’année prochaine. Vous aurez alors votre chance. Pour ma part, j’y retournerai certainement l’année prochaine et cette fois, je veux absolument assister à un des maudits soupers.

Voyez ici quelques-unes des photos que j’ai prises pendant la journée de démo à laquelle j’ai assisté :